Hoquets

Le hoquet est dû à des contractions spasmodiques involontaires et à une désynchronisation des muscles respiratoires et du diaphragme, suivies d’un resserrement de la glotte qui provoque le son caractéristique du hoquet.

Il y a trois sortes de hoquet, le bénin, le persistant et le réfractaire. Il va sans dire que seul le hoquet bénin est de notre ressort, le hoquet persistant et surtout le hoquet réfractaire devant être soignés par un médecin.

La cause du hoquet banal est souvent lié à une dilatation de l’estomac après un repas trop copieux ou pris trop rapidement. Les boissons gazeuses ou l’alcool peuvent aussi provoquer le hoquet.

Le hoquet du bébé et le hoquet du nourrisson sont souvent provoqués par l’absorption trop rapide du biberon. Très souvent le hoquet provoque une régurgitation qui permet d’arrêter le hoquet. C’est tout simplement par évacuation du trop-plein.

« Truc et astuce » va vous donner plusieurs « trucs » pour passer le hoquet. Le premier est de :

  • mettre quelques gouttes de jus de citron ou de vinaigre sur un sucre et de le laisser fondre sur la langue, et en principe votre hoquet disparaît.
  • boire un verre d’eau à l’envers, ce qui comprime le diaphragme, mais cela est plus périlleux.
  • se pincer l’auriculaire, ce qui correspond à un point d’acupuncture.

Truc et astuce de grand-mère vous a donné la cause du hoquet et le traitement du hoquet permettant de stopper le hoquet.

Une réflexion au sujet de « Hoquets »

  1. Méthode par acupression qui fonctionne en 5 à 10 secondes sans accessoires

    Dés que le hoquet commence:
    – appuyer un peu sur sa trachée (a la base, un peu au dessus des jointures des clavicules) avec le pouce ou deux doigts et avaler sa salive normalement, pas besoin de la stocker.
    On peut sentir sentir les gargouillis et petites bulles qui passent
    Refaire ca une fois, voire deux si gros hocquet.

    Plus de hocquet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *