Allergie, rhume des foins

Si vous êtes allergique et que vous souffrez du « rhume des foin » mangez du miel de romarin. C’est un très vieux remède que ce traitement d’allergie aux pollens, nos grand-mères l’utilisaient déjà. Pour un remède de grand-mère, il faut reconnaitre qu’il est agréable à suivre, ce qui n’est pas toujours le cas.

Rhume des foins et symptômes : vous éternuez beaucoup en ayant le nez qui coule, les yeux qui pleurent, vous souffrez du rhum des foins qui est une allergie saisonnière due aux pollens.

Mettre également quelques gouttes d’huile essentielle d’estragon sur un mouchoir que vous respirerez en cas de rhinite allergique. Les effets de l’huile essentielle d’estragon sont de calmer les éternuements de l’ allergie respiratoire et vous permet de mieux passer cette période où les pollens sont très présents et sont en suspension dans l’atmosphère.

Il est recommandé aux personnes très allergiques de se changer en rentrant chez elles après avoir pris une douche et de s’être lavé les cheveux de façon à se débarrasser de tous les pollens qui ont pu se déposer sur les vêtements, la peau et la chevelure.

Sur un plan pratique, il vaut mieux aussi aérer la maison le matin très tôt, car la fraicheur de la nuit et la rosée matinale évitent aux pollens de se disperser, le matin de bonne heure l’air est moins chargé de pollens. Il faut tout de même être très vigilant et passer l’aspirateur plus souvent pour traquer le moindre grain de pollen qui vous fait éternuer et vous rend allergique au pollen.

2 réflexions au sujet de « Allergie, rhume des foins »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *