Culture des patates douces

Voici comment cultiver vos propres patates douces. Cette culture est un peu plus délicate que celle des pommes de terre. La culture des patates douces nécessite une température minimum diurne de 12°C et nocturne de 8°C, la température optimale étant comprise entre 25°C à 30°C en journée.

Procurez-vous des patates douces bio en février ou en mars pour commencer la germination. Placez-les dans une caisse contenant du terreau et du sable pour que le mélange soit léger et drainant. Mettez les patates douce à plat et cote à cote, légèrement recouvertes du mélange terreau sable.

Placez le tout dans un local très lumineux et chaud, une serre étant l’idéal mais une véranda peut très bien convenir. Arrosez de façon à garder la terre légèrement humide, les patates douces pourrissant très rapidement si l’humidité est trop importante.

En attendant la germination, les plants doivent être gardés au chaud. De nombreuses pousses vont germer sur chaque tubercule. Vous pouvez planter le tubercule en entier ou bien séparer chaque pousse avec un morceau de patate douce pour avoir davantage de plants. La plantation en terre se fait entre avril et mai.

La présence de racine sur la pousse n’est pas nécessaire pour mettre en terre le plant. Si les conditions de température nocturne ou diurne ne sont pas réunies, gardez vos plants en godet et au chaud jusqu’à la mise en terre.

Après la mise terre, vous devrez buter les plants et arroser modérément. Chaque plant de patate douce donne entre trois et cinq kilos de tubercules que vous récolterez à la fin de l’été, en septembre – octobre quand le feuillage jaunit.

Si vous désirez avoir de la salade toute l’année sous la main dans votre cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *