Archives pour la catégorie Cuisine

Trucs de cuisine

Voici quelques astuces pour celles et ceux qui aiment bien cuisiner. Ces trucs sont simples et très utiles pour vous simplifier la vie. Je vous en fait part en vrac :

  • Cuisson des pâtes :

Mettez le sel dans l’eau de cuisson des pâtes en même temps que celles-ci, car le sel retarde l’ébullition. Vous économiserez de l’électricité ou du gaz. En ajoutant un peu d’huile dans l’eau, les pâtes ne colleront pas.

  • Cuisson d’un rôti de boeuf :

Pour connaitre le temps de cuisson d’un rôti de bœuf, il suffit de mesurer sa circonférence avec un centimètre ! Par exemple, si son « tour de taille » est de 15 cm, vous le ferez cuire 15 minutes. Et pour que votre rôti soit bien doré et parfumé, arrosez-le d’un jus de citron.

  • Gelée rapide :

Vous êtes en panne de confiture ? Voici une recette rapide pour faire de la gelée. Faire bouillir pendant cinq minutes la même quantité de jus de fruits et de sucre et le tour sera joué. Vous obtiendrez une très bonne gelée, c’est vite fait et délicieux.

  • Gros glaçons :

Remplissez d’eau une boite à oeufs en plastique et mettez celle-ci au congélateur, vous aurez de gros glaçons.

  • Œufs parfumés :

Si vous voulez donner du goût à des œufs, il suffit de les mettre quelques jours dans une boite hermétique avec au choix : une truffe, de l’ail, de l’estragon, du lard, du basilic. La coquille de l’œuf étant poreuse, ces aliments parfumeront les œufs. Vous pourrez utiliser ces sources de goût original plusieurs fois, surtout la truffe…

  • Omelette légère :

Pour alléger une omelette et la rendre plus digeste, il suffit d’ajouter une cuillère à soupe  d’eau ou de lait par œuf. Même truc pour les oeufs brouillés.

  • Tarte aux fruits :

Mettez la pâte à cuire pendant 10 minutes, puis saupoudrez de la poudre d’amandes ou de noisettes sur la pâte avant de mettre vos fruits, ainsi le jus excédentaire sera absorbé et la pâte de votre tarte ne sera pas ramollie malgré la cuisson.

Rillettes de lapin de ma grand-mère

Ma grand-mère Louise, originaire de Touraine, faisait de délicieuses rillettes de lapin. Les rillettes de Tours ayant une certaine renommée, je vais donc vous donner la recette de ma propre grand-mère que nous avons toujours suivie dans la famille.

Ingrédients :

  • un lapin,
  • la moitié du poids du lapin en échine de porc (viande grasse),
  • saindoux,
  • un bouquet garni,
  • sel.

Recette :

Dans une marmite, mettez le lapin coupé en morceaux, y compris le foie, le coeur et la tête (sans les yeux). Coupez le porc en morceaux sans enlever les os. Ajoutez le bouquet garni et un demi-litre d’eau. Laissez bouillir à feu doux pendant trois heures en rajoutant de l’eau et en remuant le tout de temps en temps. Les viandes de lapin et de porc vont se mélanger, les os se détacheront de la chair et seront très faciles à enlever, en se brûlant un peu le bout des doigts…

A la fin de la cuisson, il ne reste plus d’eau, prenez les rillettes cuillère par cuillère pour enlever tous les os petits et grands en écrasant avec une fourchette. C’est un travail de patience, on se brûle un peu, mais il faut faire cela à chaud. Puis mettez les rillettes dans des pots en verre que vous aurez ébouillantés.

Tassez bien les rillettes, le gras remontera à la surface. Il ne doit pas y avoir de bulles d’air dans les rillettes. Pour que vos rillettes se gardent au réfrigérateur, il faut que l’épaisseur de graisse sur le dessus soit au moins d’un centimètre, au besoin faites chauffer le saindoux pour bien recouvrir le dessus des pots. Fermez les pots avec des couvercles ébouillantés.

Ces rillettes de Tours se gardent au réfrigérateur au moins trois mois avant de les entamer. Elles se bonifient avec le temps. Dès que le pot de rillettes est ouvert, mangez-les rapidement, vous verrez vous n’aurez aucun mal. Adaptez la taille de vos pots à celle de votre famille et tout ira bien ! Laissez-moi votre avis, il m’intéresse, dans le pavé des commentaires.

Faire son vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre se fait très facilement, il suffit de suivre cette recette pas à pas. Le vinaigre de cidre est un produit relativement cher, vous ferez donc une économie appréciable en le réalisant vous-même. Si vous êtes un visiteur ou une visiteuse de « Truc et Astuce » vous connaissez déjà tous les bienfaits du vinaigre de cidre mais venez découvrir la mine d’or thérapeutique du vinaigre de cidre.

Ingrédients :

      • Trognons de pomme, épluchures et pépins,
      • 250 ml d’eau,
      • une cuillère à soupe de sucre bien pleine,
      • un bocal en verre d’un litre.


    Recette de vinaigre de cidre :

    Mettre les épluchure et les trognons de pommes dans le bocal en verre. Faire se dissoudre le sucre dans l’eau, puis verser l’eau sucrée sur les pelures de fruits. Ne pas remplir le bocal jusqu’en haut, le fermer et le laisser deux semaines dans un endroit chauffé et sombre. Agiter le pot tous les deux jours. Au bout de ce laps de temps, filtrer le liquide et laisser reposer encore trois semaines avant de l’utiliser.

    S’il se forme une « mère » dans votre bouteille de vinaigre de cidre, récupérez-la, ajoutez-y un litre d’eau et une cuillère à soupe de sucre. Au bout de quinze jours, vous aurez à nouveau du vinaigre de cidre.

    C’est la saison des pommes, aussi lancez-vous ! Il n’y a rien de plus facile à faire et maintenant vous garderez vos épluchures de pommes et leurs trognons…

    De la même façon, utilisez l’écorce des citrons que vous jetteriez pour faire votre nettoyant lave-vaisselle ou « Comment tout récupérer au maximum pour éviter de jeter ! »

Poudre aux oméga 3

Voici une façon très simple de consommer tous les jours la bonne quantité bien dosée d’oméga 3. Si vous désirez rester en bonne santé, cette recette vous permettra de prendre tous les jours, en proportion adéquate, ces fameux oméga 3 si bons pour notre santé.

Ingrédients :

  • 1 cuillère à soupe de graines de lin
  • 1 cuillère à soupe de graines de chia
  • 1 cuillère à soupe de graines de sésame
  • 1 cuillère à soupe de graines de tournesol
  • 1 cuillère à soupe de graines de fenouil

Mode opératoire :

Placez toutes les graines dans un moulin à café électrique, mixez bien le tout de façon à obtenir une poudre très fine. Conservez dans un petit pot, en verre de préférence. Saupoudrez cette poudre aux oméga 3 sur la soupe, les crudités, les céréales, les yaourts et autres plats. Assaisonnez vos crudités avec une sauce légère et originale, la sauce Aphrodite.

Sel parfumé

Avoir un sel parfumé permet de donner un goût agréable aux grillades, poissons, légumes et aussi crudités. Vous pouvez utiliser du thym, du romarin, du basilic, de la sauge, des écorces de citron ou zestes d’orange ou encore du piment d’Espelette pour aromatiser votre sel.

Faites sécher la plante aromatique de votre choix ou les écorces dans un récipient en verre que vous mettrez au soleil ou sur un radiateur. Après trois semaines de séchage, vous pourrez mixer la plante et l’incorporer au sel fin. Agitez bien pour que les arômes se mélangent et parfument le sel. Pour une toute autre utilisation du gros sel, cette fois, venez découvrir comment faire votre sel de bain.

Si vous aimez cette recette pour parfumer votre sel, alors continuez en parfumant votre sucre et découvrez la recette du sucre vanillé. C’est aussi très simple ! Vous pouvez également parfumer votre sucre en poudre avec de la cannelle. Votre avis m’intéresse, laissez-le moi sur le pavé des commentaires.

Crêpe roulée aux pommes

Ce gâteau, fait d’une grosse crêpe roulée fourrée à la compote de pomme est délicieux ! N’hésitez, pas vous aussi, à réaliser ce gâteau simple et facile à réussir. Vous ne le regretterez pas ! C’est un gâteau sans gluten si vous utilisez une farine de sarrasin, de soja ou de riz.

Ingrédients :

  • trois oeufs
  • 75 g de farine
  • 500 ml de lait
  • 50 g de sucre
  • poudre de cacao pour la déco

Mélangez tous les ingrédients pour réaliser une pâte à crêpe.

Farce :

Dans un plat rectangulaire de 27 x 35, déposez une feuille de papier sulfurisée sur laquelle vous versez quelques gouttes d’huile. Versez la pâte à crêpe, puis mettez-la à cuire dans un four chauffé à 180°C. Il faut environ 45 minutes de cuisson à cette température pour que la crepe soit cuite à coeur.

Préparez la compote pendant la cuisson de la crêpe. Renversez la crêpe sur un torchon humide, garnissez la avec la compote de pomme, puis roulez cette crêpe. Saupoudrez un peu de cacao sur le gâteau pour la décoration. Laissez-moi votre avis dans le pavé de commentaires.

Galette des Rois

galette-des-roisLa recette de la Galette des Rois est très simple et facile à réaliser. C’est le dessert du début de l’année aussi profitez-en et faites-vous plaisir ! En un tour de main votre galette à la frangipane est prête et c’est bien meilleur que les gâteaux achetés… Réalisez vous-même votre galette et goutez la différence ! Retrouvez le goût des gâteaux de grand-mère.

Ingrédients :

  • 2 pâtes feuilletées
  • 2 œufs
  • 100 g de sucre
  • 140 g de poudre d’amandes ou de noisettes
  • 75 g de beurre mou
  • 1 jaune d’œuf ou un peu de lait pour dorer la galette

Recette de la Galette des Rois :

Cassez des deux œufs et battez-les avec le sucre, ajoutez le beurre fondu et la poudre d’amandes ou de noisettes. Etalez une pâte feuilletée sur la lèche-frite, mettez la frangipane en faisant attention de laisser deux centimètres de pâte crue.

N’oubliez pas la fève à mettre plutôt sur la périphérie. Recouvrez avec la deuxième pâte feuilletée, bien fermer les deux pâtes. Décorez le dessus en faisant des trous pour que la buée s’échappe puis passez du lait ou du jaune d’œuf au pinceau sur le dessus. Faites cuire 30 minutes à 180 °C.

Votre galette frangipane peut être dégustée ! Elle sera la reine de l’épiphanie…et un très bon gateau des rois. Voir aussi les recettes des truffes au chocolat, ou du Christmas pudding, gâteau délicieux que l’on fait au moment de Noël. Donnez-moi votre avis sur cette recette.

Paella

J’ai un aPaellami Catalan qui fait une paëlla sublime, aussi je lui ai demandé sa recette. Il fait l’âne, mais il est loin de l’être ! Suivez cette recette de paella et vous vous lècherez les doigts. Voici sa réponse à mon mail !

Coucou
Mamie tout doux
Bien sûr je peaufinerai « ta »recette
Sans oublier le bon riz et les bébêtes
Qu’il ne  faut surtout pas oublier
De rajouter. Tu mettras ton tablier
Et tu suivras à la lettre
Les bons conseils du maître.
Elève sage tu seras
Pour bien préparer cette paëlla !
En attendant évite de t’enrhumer
Reste près de la cheminée
Moi je vais plonger dans mes souvenirs
Rien que pour te faire plaisir.
A bientôt Isabelle
Ne sois point rebelle
A cette attente culinaire
Tu resteras la  prisonnière
D’un parfait catalan
Hi..han..Hi…han !

Ingrédients pour 8 personnes :

  • 800 g de riz spécial paella ou riz rond
  • 150 g de petits pois frais
  • 2 tomates fraîches ou une  demi boîte
  • 2 gros oignons
  • 1 poivron rouge
  • 250 g de travers de porc
  • 200 g de saucisse catalane ou autre
  • 8 pilons de poulet
  • 8 morceaux de râbles de lapin
  • 20 rondelles de chorizo DOUX
  • 8 et 12  langoustines ou grosses crevettes
  • 1 kg de moules
  • 2 grosses lamelles de blanc de seiche
  • safran pour paella
  • 3/4 de verre d’huile d’olive
  • 2 citrons coupés chacun en 4

Recette de la paëlla d’Augustin :

LA CHANSON DE LA DIVE PAELLA

Tout d’abord dans une grande casserole
Le kilo de moules va jouer son rôle.
Qu’elles viennent d’Espagne ou d’ailleurs
Pas grave, mais les ibériques sont les meilleures.
Rajoutez un peu d’eau au fond du récipient
Un  grand bol sera suffisant.
Chauffez jusqu’à ce qu’elles s’entrouvrent.
Les coquilles béantes le prouvent.
Ensuite les  réserver en ayant au préalable
Filtré le jus de son sable.

Dans cette même casserole libérée
Versez 4 litres d’eau. Surtout ne pas saler.
Donc pour faire un bon bouillon
Il y a deux solutions :
La première mettre deux crevettes, quatre  moules
Deux ou trois carrés de jus de poule
Et laisser le bouillon se faire.
Ou alors comme le faisait ma mère

Voici la deuxième  solution celle  de tradition :
Plonger carcasse de poulet ou gras pilons,
Quelques bouts de saucisse et de chorizo
Dans ce   bouillon et, pour qu’il soit beau,
Un peu de safran pour colorer le tout
Ainsi averti(e)s vous serez dans le coup.

Ensuite l’appareil est le suivant :
Il ne vous faut rien de savant
Pour huit personnes ayant très faim
Qui ne sauraient attendre le lendemain
8oo grammes de riz à grain rond.
Certains vous conseillerons
Le riz de Camargue ou de Valence
Le riz « Bomba » est d’excellence !
Mais sinon
Tout est dans la cuisson !
Donc j’énumère huit pilons de poulet
Quatre râbles de lapins  en deux tranchés
Saucisse catalane ou d’ailleurs.
Travers de porc coupés  c’est meilleur.
Une douzaine de grosses crevettes
Voire quelques crabes c’est pas bête
Cela donnera du goût
Et ce n’est pas tout
Calamar en deux lourdes lamelles
Bien épaisses  sinon elles se feront la belle.
Quant aux légumes

Je résume :
Une poignée de petits pois frais
Un gros poivron rouge, un bel oignon seront parfaits.
Une belle tomate en boîte ou mieux une de jardin bien mûre
Qu’il faudra écraser, délayer sans démesure
En chantant la Carmagnole
Surtout ne pas rajouter de gnôle
Une pointe de persil
Cela suffit.

Passons maintenant à l’affaire sérieuse
Pour que la « chose » soit délicieuse
Vous avez pour colorer l’ensemble
Une épice digne  du Temple
Quelques pistils de safran
Ou mieux un gramme serait tentant
Mais son prix n’étant pas dérisoire
Quelques prolétaire sachets sans gloire
Saurons faire leur effet
Et nous tous serons satisfaits.

Maintenant nous pouvons entamer la chanson
Chantons la à l’unisson !
Pour faire une bonne paëlla
Il faut bien sûr un grand plat
Versez-y  un bon verre à cornichons
D’huile d’olive première pression.
Sans état d’âme pour les bébêtes tuées
Vous devrez  les faire suer.
Rissolez petits morceaux de travers de porc
Celui-ci ne se doutait  pas de son sort !
Sans aucune  hésitation ni trémolos
Rajoutez bouts de saucisses et tranches de chorizo
Et  pour agrémenter tout cela
Pour parfaire cette bonne paella
Ajouter quelques râbles de lapins
Quelques cuisses de poulet enfin.
Grésillez, grésillez viandes à l’envi
Vos sucs caramélisés vont donner vie
A l’excellente paella.
Tous les Ibères vous diront cela.
Mais novices attention, je dis ceci,
Cette  recette est loin d’être  finie.
Reprenons ! Une fois ces viandes plus que dorées
Versez d’abord quelques petits pois frais
Un seul verre suffira.
Un gros poivron rouge et un oignon ça ira
Attendez deux minutes rajoutez une tomate
Auparavant écrasée et si cela vous épate
Rendez votre tablier ! Sinon continuons

J’en perdrais presque le fil
N’oublions pas une pincée de persil !
Grésille, grésille mon beau paellero
Ouvrez donc vos oreilles mes héros
Dilatez vos jolies narines
Nous ajoutons une note marine !
Respectons la traditionnelle recette
Une douzaine de grosses crevettes
Gros dés de blanc de calamar.
Puis verser un peu de jus de moules mis à part
Quelques  étrilles ne sont pas à négliger
Et donneront bonne saveur à ce dîner.
Versez sur l’ensemble la moitié du bouillon
Jusqu’à ce qu’il boue à gros bouillons
Saupoudrez de deux sachets de safran
Tout l’appareil s’imprégnera de l’accent
De ces  fiers hidalgos de la péninsule
Qui  vantent  du matin au crépuscule
Les saveurs inoubliables de la belle Espagne.
Pays malin  où les grognards en campagne
Surent se laisser vaincre par le délicieux fumet
Ainsi, m’a-t-on dit,  fut défaite la Grande Armée.
Comme Napoléon ne vous laissez par surprendre
Par les arômes sublimes affamant vos ventres
Respectez  les rigueurs de la  bonne cuisson
Surveillez des yeux votre poêlon.
Un quart d’heure avant de se mettre à table
Versez le riz dans les vapeurs agréables
Puis ajoutez quasiment tout le bouillon
Et laissez cuire à gros bouillons.
Vérifier de temps à autre la quantité
Fumante. Eventuellement en  rajouter.
Deux à trois minutes avant la fin de cette recette
Goûtez sur le bout de la fourchette
Quelques grains de riz tout chauds
Et réduisez l’intensité sous le réchaud.
Si ces grains  sont légèrement croquants
Ne vous désolez pas…rien de choquant.
Disposez les gambas et les  moules en cercle
Recouvrez ce festin d’un grand couvercle
Cela,  je l’ai déjà dit,
Deux à trois minutes cela suffit.
Servir aussitôt cette paella bien juteuse
Belle à voir et savoureuse.
Un  rosé de Provence serait bon
Ou alors un rouge du Roussillon.
A vous de choisir l’un ou l’autre
Ou les deux ma foi ! Ils seront des vôtres
Pour régaler vos papilles que le plaisir avive
Bon appétit mes  joyeux convives !

Ah ! Seront bienvenues quelques quartiers de citron.
Si vous oubliez Certains  vous le reprocheront ! Bravo et merci mon ami, cet été je m’empresserai de cuisiner ce régale !

Gâteau au chocolat sans gluten

cake au chocolatCe gâteau châtaigne et chocolat noir est mœlleux et fondant en bouche. Il est facile de réaliser des gâteaux sans gluten au chocolat. C’est un gâteau au chocolat qui a l’avantage de ne pas être gras puisqu’il ne contient pas de beurre.

Ingrédients :

  • 200 g de chocolat pâtissier
  • 80 g de farine de châtaigne
  • 50 g de poudre d’amande
  • 125 g de sucre
  • 100 g de compote de votre choix (pomme, poire, mangue)
  • 4 œufs
  • levure

Recette du gâteau au chocolat sans gluten :

Faites fondre le chocolat, ajoutez la compote, le sucre et les œufs. Lorsque le mélange est bien homogène, incorporez la farine, la levure, et la poudre d’amande. Chemisez un moule à cake avec du papier sulfurisé ou aluminium. Faites cuire le gâteau à 180°C pendant trente minutes.

Ce gâteau reste très mœlleux et fondant grâce à la compote. J’aime bien mettre de la compote de mangue, cela apporte un petit goût subtile qui se marie bien avec la châtaigne. La compote de poire est délicieuse dans ce gâteau également et va bien avec le chocolat.

Vous pouvez servir ce gâteau au chocolat avec de la crème anglaise, une sauce aux fruits rouges ou un coulis de chocolat si vous êtes un inconditionnel de ce dernier.

Ce gâteau est vraiment délicieux et, en l’habillant, on peut le transformer facilement en bûche de Noël. A vous de jouer et d’avoir des idées, j’attends vos suggestions et vos photos !

Farcis niçois

farcis nicoisSi vous lisez ce blog, vous vous doutez bien que j’habite le Sud de la France et, dans la région, les petits farcis niçois sont incontournables. C’est une très bonne façon d’utiliser des tranches de jambon qui risquent de se perdre, un reste de poulet, mais traditionnellement les farcis niçois se font avec un talon de jambon.

Ingrédients :

  • Courgettes rondes
  • Tomates
  • Oignons blancs
  • Talon de jambon ou restes de poulet
  • Un œuf
  • Mie de pain
  • Un peu de lait
  • Râpé
  • Persil
  • Ail
  • Chapelure
  • Huile d’olive

Recette farcis niçois :

La première chose à faire est de cuire les courgettes et les oignons de façon à ce que la chair soit tendre et de plonger les tomates quelques instants dans de l’eau bouillante pour les cuire sans quelles ne s’écrasent. C’est l’astuce qui vous permettra d’avoir des farcis fondants sous la dent.

Laissez les légumes refroidir, puis coupez-les en deux et récupérez leur chair en creusant avec une petite cuillère. Laissez-les perdre leur eau en les retournant sur un lit d’essuie-tout.

Préparez la farce en écrasant la chair des courgettes et des tomates avec un hachoir, puis mixez le jambon avec le persil, l’ail et l’oignon, ajoutez aux légumes, incorporez la mie de pain trempée dans le lait, le râpé, et l’œuf. Assaisonnez à votre goût.

Votre farce est prête à farcir les légumes avec une petite cuillère. Déposez les légumes farcis dans un plat huilé. Mettez une goute d’huile d’olive sur le dessus pour obtenir des farcis savoureux, c’est le truc en plus. Parsemez de chapelure. Cuisez à 180° C tout en surveillant pour qu’ils soient juste gratinés.

Et si voulez un peu d’ambiance, regardez la vidéo de la Fête des farcis à la niçoise, voilà ce que cela donne dans le Vieux-Nice :

Bon appétit de la part de « Truc et astuce » !